Peine pour trafic de stupéfiants

> Autres

Posté le Le 20/09/2020 à 11:24
Bonjour,
Je me posais des questions par rapport à la peine que peut endurer un trafiquant de drogue.
Je travaille sur un petit roman dans lequel je raconte l'histoire d'un petit trafiquant immigré d'Afrique qui un jour essaie de sortir d'un réseau de trafiquants. Il trahit ses collègues et part s'enfuir très loin. Mais un jour il est retrouvé. Il subit la torture et est menacé de mort.
Un jour le petit réseau est démantelé par la police et le personnage a été retrouvé a moitié mort. Il a donc était pris en charge.
(C'est un personnage qui a quitté son pays pour des raisons de guerre et qui n'avait plus de famille)

Vient ensuite ma question:
Doit-il d'abord être jugé pour ces actes de trafiquant? Après tout ce qu'il a enduré peut-il être pris en charge par une assistante sociale? Mais comme je ne connais pas très bien la loi, je ne sais pas si le juge peut décider de mettre le jeune homme en famille d'accueil, sachant qu'il n'a pas de papiers d'identité Français. Doit-il faire de la prison? La prison peut avoir des conséquences néfastes sur sa santé psychologique. Disons que le personnage a une vingtaine d'années et psychologiquement il est influencé par les horreurs qu'il a endurées durant son enfance. Cela peut-il être un motif pour que le personnage ne soit pas jugé sévèrement.

Je vous remercie beaucoup pour votre aide.
Cordialement.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Posté le Le 20/09/2020 à 20:11
votre personnage se réfugie dans un petit village français, dans une ville? , de quoi vit-il (quelles sont ses ressources ?) pendant combien de temps va t-il vivre dans ce petit village, dans cette ville? pas de salaire pas de logement chez qui est-il domicilié?
Comment ses ex potes le retrouvent-ils s'il est parti loin d'eux?

comment la police qui a démantelé son ancien réseau de trafiquants va t-elle retrouver sa trace et savoir qu'il est entre la vie et la mort, chez lui, abandonné en pleine forêt, jeté dans un fossé?

le trafic de drogue est punissable par la loi car la drogue est une substance illicite pas légalisée en France.
peine encourue prison avec sursis, pas de prise en charge par les services sociaux, pas de placement en famille d'accueil

Posté le Le 21/09/2020 à 12:27
Je vous remercie pour toutes ces questions, certaines d’entre elles ne me sont pas venues à l’esprit. Je vais essayer de répondre précisément pour vous éclairer.
L’histoire se passe au nord de la Normandie. Le personnage rencontre une jeune fille au nord de cette région dans la ville de Ouistreham, avec qui il a une liaison. Cette liaison devient intense et il veut changer de vie et quitter ce milieu qui ne lui correspond pas. Cet homme vient d’une autre région lui et ses collègues. Ils viennent pour écouler leurs marchandises aux différents secteurs des villes de Caen et de Rouen. Le jour où la bande de malfrats décident de déguerpir, il prend la fuite et se réfugie chez son amante. Croyant que le groupe serait partie sans se soucier de son sort, il continue de vivre sous le toit de la jeune fille. Grosse erreur: quelques jours plus tard, il est retrouvé. Il est attaché et mis dans le coffre de la voiture. Son amante assiste à la scène de son enlèvement impuissante et décide d’appeler les forces de l’ordre. Dans un premier temps, la voiture continue sa route jusqu’à sa prochaine destination: Cherbourg. Arrivé dans cette ville, se produit alors une altercation entre deux groupes de trafiquants pour une raison de territoire. La police s’en mêle et une partie des hommes sont arrêtés.
Seulement dans cette altercation un trafiquant réussit à prendre le véhicule (avec le jeune homme attaché à l’intérieur) et s’enfuit. C’est le début d’une course-poursuite qui finit mal pour le trafiquant. Il fit un accident et est arrêté par la police.
C’est ainsi qu’ils retrouvent notre personnage.

C’est une brève description de la fin. J’essaie de ne pas divulguer trop d’informations tout en étant claire sur la situation du personnage. Ce roman a pour vocation de décrire la vie d’un immigré ayant vécu la traversée méditerranéenne et qui se rend très vite compte de la difficulté de vie en Europe sans papiers, dans ce pays décrit chez lui comme l’Eldorado. L’histoire est un peu plus complexe et se concentre davantage sur la description des différences de vie entre les deux pays.
Il faut savoir que le personnage a vécu dans la misère la plus totale dans son pays. Il a perdu ses proches et a vécu des moments désagréables.
Venu en Europe. Il perd son identité et ses affaires. Il n’a plus aucun sou. Il est donc accueilli dans ce gang qu’il lui “offre” un toit et qui le “nourrit” en échange de quelques travaux pas très “légaux”.

J’essaie donc de trouver une issue pour ce personnage. Doit-il passer par la case prison?

Je vous remercie pour votre aide et j’espère avoir été le plus clair possible. S’il existe d’autres zones d’ombre, n'hésitez pas à reposer des questions.
Cordialement.

Posté le Le 21/09/2020 à 14:54
un bon thriller en perspective qu'il faut étoffer dont l'une des actions se passent en partie dans le nord Cotentin, à Cherbourg prés de la gare maritime, près du jardin public, à proximité de logements sociaux, de bahuts publics ou privés, prés du port de plaisance ? !! une première ébauche intéressante. Ce gang de trafiquants était-il un gang qui faisait du gros trafic de drogue ou pas?
quels sont les secteurs que vous évoquez concernant Rouen et Caen secteur portuaire ? quartiers où vivent la classe sociale modeste voir parfois miséreuse

Posté le Le 22/09/2020 à 12:53
Bonjour,
Pendant leur séjour à Caen (lieu où se concentre principalement le récit) les malfrats auraient séjourné dans un petit pavillon proche de la ville de Douvres (Douvres-la-Délivrande). Les petits dealers des quartiers sud et nord de Caen (Pierre-Heuzé, Calvaire st Pierre, Grâce de Dieu, Guérinière) et d’Hérouville font le déplacement pour recharger leur marchandise. Le point de rendez-vous n’est jamais le même. C’est de la marchandise qui a fait de la route, elle est distribuée en grande quantité. C’est donc une organisation à échelle moyenne, qui est constituée de plusieurs petits groupes. Une partie d’ailleurs sera arrêtée. Pour les événements qui suivront à Cherbourg, ils sont plus au moins encore incertains. Comme je vous le dis, c’est vraiment la fin de l’histoire. C’est une histoire très longue, certains détails du dénouement sont à travailler.
Ce qui est certain, c’est que l’un des malfrats s’échappe en voiture et après un grave accident, il est rattrapé par la police. Le personnage lui est retrouvé dans le coffre.

Pour résumer: C’est un homme venu d’un milieu hostile qui a côtoyé la mort à plusieurs reprises. Sans nourriture, sans argent, il est embrigadé dans un trafic dans lequel il est pris au piège. Au moment où son destin lui sourit, il veut mettre fin à ce cauchemar. Sauf qu’il ne peut partir alors qu’il dépend de ce gang. On l’enlève, le toture et participe à un échange de coups de feu sans le vouloir.
Enfin, il échappe une énième fois à la mort. Il est retrouvé vivant, il est donc secouru et soigné.
Doit-il forcément faire de la prison? Aucune prise en charge par les services sociaux? pas de psychologue? De combien (une estimation, sachant que pour l’instant on est pas au détail près) d’années (ou de mois) peut-il encourir s’il est emprisonné?

Le fait que l’altercation se soit passé près du port de Cherbourg ou près des quartiers populaires aurait-il pu changer le jugement du pero?

Je vous suis très reconnaissant pour votre aide. Cordialement.

Posté le Le 22/09/2020 à 17:59
La marchandise provient-elle du Maroc ou des Pays Bas?
comment le migrant est-il rentré en contact avec les dealers?
quel rôle jouait-il au sein du gang?
De quel pays est-il originaire ?
Par quel moyen est-il arrivé en France?
quelle était sa situation professionnelle dans son pays d'origine ? comment s'est-il procuré de l'argent pour payer le passeur?
Comment a t-il fait pour se nourrir pendant son périple qui l'a mené jusqu'en France ?
comment a t-il rencontré la calvadosienne ? qui est-elle? quelle profession exerce t-elle?
prison ou pas je ne sais pas
pas de prise en charge par les services sociaux ni le psychologue désolée pour lui comme il n'a pas de papier d'identité il peut se retrouver dans un centre de rétention ou être reconduit à la frontière.

Posté le Le 23/09/2020 à 18:01
envisagez-vous écrire d'autres livres dans les années à venir, si c'est le cas, quels sont les sujets qui vous intéressent ? Avez-vous trouvé une maison d'édition ?

Ajouter un message - répondre

PAGE : [ 1 ]