Controle fiscal efficace

> Fiscalité > Entreprise > Dirigeants

Posté le Le 22/11/2016 à 17:55
Bonjour,

Je viens vers vous car un ami à récemment fait une formation en téléphonie et à mis les pieds dans un commerce pour le moins discutable sur beaucoup de points.

En effet celui-ci m'a appris que son employeur ou plutôt maître de stage dans le cas présent se livrait à des transactions pour le moins douteuses.

Pas d'émissions de factures, pas de comptabilité, paiement en liquide, déblocage de téléphone sans prendre la peine de noter les numéros IMEI en cas de téléphone volé, rachat des marchandises sous le manteau, prélèvement de pièces de neuves remplacées par des pièces usées ou de valeurs moins élevées.

Au-delà de la considération éthique c'est une aussi une considération professionnelle qui m'amène vers vous. Comptable de formation je m'interroge sur la question du contrôle fiscal. En effet j'ai cru comprendre qu'il était possible d'alerter les services des impôts de façon anonyme ou non, je pense que mon ami a tout intérêt à donner suite, mais il semble que le suivi de ces alertes soit assez faible.

Aux vues du fait que ce commerce a pignon sur rue et semble allègrement contourner les lois, quelle serait la marche à suivre pour que ce qui semble d'un point de vue raisonnable être un charlatan patenté se voit au moins ralenti dans ses procédés plus que discutables ?

En vous remerciant de m'avoir lu.

Bien cordialement

Poser une question Ajouter un message - répondre

PAGE : [ 1 ]


pub devis