Accusé d'escroquerie - quels justificatifs pour prouver innocence

> Pénal

Posté le Le 25/01/2023 à 00:36
Bonjour,

J'ai reçu un coup de téléphone de la gendarmerie indiquant que mon numéro de téléphone avait été identifié comme étant celui qui est à l'origine d'une escroquerie type arnacoeur. (le policier m'a expliqué les faits et ce pourquoi je suis mis en cause). Un homme a escroqué une femme de 30000€ via les méthodes d'escroquerie "classique" où quelqu'un utilise un faux profil pour séduire la personne et lui soutirer de l'argent.

Aucune convocation écrite n'a été reçue à mon ancien domicile.

La gendarmerie m'ayant appelé n'était pas celle la plus proche de moi (ayant déménagé très récemment), il m'a précisé que le dossier allait repasser par la gendarmerie initiale ayant ouvert l'enquête (loin de chez moi), avant de revenir vers la gendarmerie de ma zone pour qu'elle puisse me convoquer (est-ce d'ailleurs en audition libre dans ce cas?). Il m'a précisé que cela serait environ dans un délai de 2 / 3 mois, le fait qu'ils ne soient pas très pressé signifie-t-il qu'ils ne pensent pas vraiment que ce soit moi ?

Le gendarme m'a aussi précisé que dans ce genre d'affaire, le numéro de téléphone identifié était (très très) souvent renvoyé vers un numéro africain. Mais cette fois, c'est tombé sur un numéro français, le miens. C'est donc manifestement une escroquerie classique où des brouteurs localisés en Afrique francophones se font passer pour des européens pour leur soutirer de l'argent (en espèce, 30000€ selon le gendarme)(comme j'ai demandé au gendarme, et il a répondu par l'affirmative, comme ce qu'on voit à la télé).

Je n'ai évidemment escroqué personne. Je soupçonne mon utilisation fréquente d'un service de numéro de téléphone payant via une application (onoff)(pour des raisons qui sont loin d'être illégales et loin d'être une escroquerie) d'être à l'origine d'un piratage ou d'une erreur dans les données transmises à la police (c'est selon moi via cette application ou équivalent qu'ils ont identifié mon numéro). Le gendarme m'a demandé si j'avais utilisé des services de transferts de fond (j'ai répondu non, car je ne l'ai jamais fait), et si j'avais utilisé des applications pour avoir des numéros secondaires, ce à quoi j'ai répondu oui.

Il m'a dit que j'allais devoir apporter des justificatifs pour prouver mon innocence. Quels justificatifs puis-je apporter, étant donné les caractères "jetable" et temporaire des numéros que j'ai acheté ? je n'ai pas le profil type de cette infraction mais je suis quand même inquiet quant à ces justificatifs et au fait de leur faire comprendre que je n'ai absolument rien fait.

Enfin (désolé pour le long texte, mais je tenais à être précis), une telle audition libre, même si je n'ai rien fait et que la police le comprend, va-t-elle faire inscrire mon profil sur la TAJ ?

Je vous remercie sincèrement.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Posté le Le 25/01/2023 à 06:16
Bonjour

Vous êtes présumé innocent ce qui veut dire potentiellement coupable : il faut le comprendre pour ne pas être surpris .
Et c'est à vous de prouver que vous êtes innocent .

Le délai de 2 ou 3 mois n'est pas signe de quelque chose, c'est le délai normal pour faire une enquête préliminaire et il n'est pas rare, qu'une fois les éléments rassemblés, le mis en cause soit auditionné .

A voir dans les conditions generales de cette application si vous pouvez récupéré au moins le fait d'avoir utilisé votre téléphone et quand, vos relevés téléphoniques c'est aussi un élément qu'ils peuvent analyser, votre emploi du temps etc.

Bien évidemment on ne peut que conseiller l'assistance d'un avocat car je vous trouve bien optimiste en n'ayant pas en moins la preuve du contraire .

Posté le Le 25/01/2023 à 08:14
Merci pour votre retour et vos explications. Il me semblait que la charge de la preuve reposait sur les autorités publiques qui elles devaient prouver la culpabilité de quelqu'un ayant commis quelque chose. Je comprends qu'il serait idéal que je puisse démontrer que le seul lien qu'ils puissent faire avec moi soit erroné. Mais si je ne le peux pas car cela repose sur des données que je n'ai pas ? C'est par ailleurs certainement le seul lien qu'ils feront avec moi étant donné que je n'ai ni reçu d'argent, ni quoique ce soit, ni discuter avec quelqu'un pour la séduire pour lui soutirer de l'argent...

Concernant le délai, il me semble tout de même que s'ils considéraient ma personne comme très suspect, ils ne laisseraient pas 2/3 mois de délai, tout en m'ayant prévenu de quelle affaire il s'agit, juste parce que ce n'est pas le bon commissariat qui m'avait appelé.

Mais en l'occurrence je ne vois vraiment pas quels sont les justificatifs que je peux apporter ; comme je l'ai dit, j'utilise cette application pour ne pas avoir à utiliser mon vrai numéro sur internet et pour bénéficier des offres promotionnelles de bienvenue de divers sites. Aussi, mon utilisation de cette application est volatile, je n'ai rien sauvegardé et ai à de multiples reprises je supprimé mon compte pour en recréer,ect.. il est donc très difficile pour moi de pouvoir prouver mon innocence, c'est pour ça que j'ai envoyé un message sur ce forum, pour savoir quels types de documents je peux apporter, surtout que je ne connais pas les tenants précises de l'affaire (temporalité, ect).

Qu'en pensez-vous ? D'autres avis ? Merci d'avance.

Posté le Le 25/01/2023 à 08:23
Pour le délai je vous ai dit qu'il était NORMAL, ce n'est qu'après ce délai de 3 mois qu'on décide des suites d'une plainte .
Je ne suis pas sure que penser le contraire vous serve .

Vous pouvez prouver votre inscription à cette application, votre journal d'appel etc.
Vous pouvez aussi leur proposer d'avoir accès à votre téléphone .
Il me semble que vous devrez avoir des preuves d'explication cohérente pour expliquer l'utilisation de cette appli puisqu'il y a des interlocuteurs au bout de ces communications ; non ?
Et ils peuvent avoir accès à la liste de vos comptes bancaires .
En résumé vous pouvez amener des éléments et il vous reste à patienter .
Ce n'est qu'en cas de classement sans suite que vous pourrez être optimiste .

Posté le Le 25/01/2023 à 08:34
Merci encore pour votre réponse.


Justement, ce genre de données ne sont plus disponibles quand on supprime un compte.
Je n'ai jamais discuté avec quelqu'un avec cette application, j'ai en effet seulement reçu des codes de confirmation de sites internet comme je le disais. Je ne peux non plus en avoir la preuve directement, étant donné que c'est sur l'application et que ces données sont (j'imagine, je ne travaille pas pour l'appli) soit supprimées, soit pas en libre accès.
Les comptes bancaires pour vérifier que je n'ai pas reçu d'argent suspect ? Là je peux peut-être montrer que je n'ai rien reçu du tout de suspect, est-ce que cela peut-être considéré comme une preuve d'innocence ?

Je comprends, j'aimerais justement amener le plus de justificatif possible mais je ne sais vraiment pas lesquels. Ce n'est pas la même chose que de devoir prouver que l'on était bien au travail tel jour à telle heure..

Concernant le classement sans suite, comment est-ce que cela fonctionne ? L'affaire est-elle classée sans suite dans sa globalité ou bien est-ce mon "cas" qui est classé dans suite mais l'affaire continue ?

Posté le Le 25/01/2023 à 08:42
Pour le classement sans suite cela depend de la façon dont a été formulée la plainte .
Les comptes bancaires , inutile , ils peuvent vérifier .
Il ne vous reste plus qu'à patienter et à au moins, pouvoir prouver vos explications ( puisque vous dites que des codes vous ont été envoyés pour des confirmations par rapport à des sites, faites le listing)
Les FDO peuvent avoir des données par rapport aux sites utilisés, que vous n'avez pas .

Personnellement je ne comprends pas bien cette histoire d'appli, à quoi elle vous servait concretement et pourquoi vous ne l'utilisez plus .

Posté le Le 25/01/2023 à 08:50
bonjour
une idée: vous êtes sur qu'il s'agit d'un gendarme? il est curieux qu'on vous(par téléphone) prévienne de quoi vous allez être accusé
en général on est convoqué pour une audition libre :on ne dit pas pour quelles raisons afin que la personne ne prépare pas sa défense et soit plus "malléable" et incline à dire la vérité

Posté le Le 25/01/2023 à 08:57
Bonjour,

Même avis que jodelariege. Les gendarmes ne disent jamais pourquoi vous êtes "invité" à vous présenter chez eux. En plus avec tous les détails, montants, etc, c'est très douteux

Posté le Le 25/01/2023 à 08:58
L'escroquerie me semble plutôt venir de ce coup de fil
la Gendarmerie en question est loin de votre lieu d'habitation
à mon avis, il faut se méfier !

Posté le Le 25/01/2023 à 09:14
Bonjour,
Cette histoire ressemble bien à une mauvaise plaisanterie, ou alors une méthode pour vous escroquer de l'argent.
Normalement on vous laisse bien mijoter (apparemment ça marche) puis un avocat providentiel vous contacte et vous soutire des sommes élevées.

Posté le Le 25/01/2023 à 09:26
Pour le message de kang:
Merci
Il s'agit de numéros virtuels pour éviter d'utiliser mon vrai numéro sur les sites internet en ligne et éviter de divulguer ses données à des entreprises. C'est aussi un moyen d'économiser des sous en bénéficiant d'offres de bienvenue d'application telles que Uber eats ou Deliveroo.

Pour les messages sur s'il s'agissait d'un gendarme : bonjour et merci pour vos idée. je ne sais pas si c'était un gendarme. La personne au téléphone disait être de la gendarmerie proche de mon ancien domicile, il a pu citer des informations sur moi : le nom du propriétaire de la ligne de téléphone (qui n'est pas moi), j'ai expliqué que ce numéro était le miens car il cherchait à la base la personne propriétaire de la ligne, aussi le nom donc de la gendarmerie proche ainsi que la petite ville d'où je viens. Il m'a dit que je devais aller moins vite car ça changeait la procédure et qu'il devait taper les infos ect; il m'a demandé si j'avais déjà utilisé des transferts de fond et des utilisations pour avoir des numéros de téléphone secondaires.

Il parlait très bien, a pu citer plusieurs éléments précis sur moi (gendarme proche de chez moi, citer la petite ville d'où je viens), rien de suspect aux premiers abords. Il m'a affirmé que l'affaire venait à la base d'une gendarmerie près de Grenoble, et que l'affaire avait été transmise à la gendarmerie proche de chez moi (qui m'aurait donc appelé) pour m'interroger. Il m'a demandé ce que je faisais dans la vie et donc mes études (je suis étudiant).

Mais il m'a effectivement dit ce pourquoi j'étais mis en cause (comme j'ai expliqué), il m'a expliqué que lui "à titre personnel il avait déjà dû changer sa ligne à cause d'escrocs qui avaient ajouter des numéros sur sa ligne et donc de faire attention", il m'a appelé en numéro public en 07, j'ai fait une recherche inversée et je n'ai rien trouvé. Comment puis-je vérifier qu'il s'agissait bien d'un gendarme ?

Posté le Le 25/01/2023 à 09:32
Un gendarme se présente = il vous dit son nom.
Ensuite vous rappelez sa gendarmerie pour vérifier.

Et même sans le nom, vous pouvez appeler la gendarmerie qui vous renseignera ... ou pas.

Posté le Le 25/01/2023 à 09:34
Il ne me semble qu'il ait dit son nom. Il me semble qu'il m'a juste dit "c'est la gendarmerie de xxx".

Ne vous renseignera pas dans quel sens ? Ils ne me diraient pas que c'est eux qui m'ont appelé ou bien parce que ce n'était pas eux ?

Posté le Le 25/01/2023 à 09:52
cela peut être les prémices d'une escroquerie: on vous demandera peut être de payer une amende par ticket machin chose pour éviter les poursuites..... les escrocs progressent de jour en jour

Posté le Le 25/01/2023 à 09:54
J'appellerai la gendarmerie dans l'après-midi. Je vous tiendrai au courant ici. Si c'est une escroquerie, c'est effrayant car elle est particulièrement bien élaborée.

Posté le Le 25/01/2023 à 09:55
Les escrocs sont de plus en plus malins ...

Posté le Le 25/01/2023 à 10:00
Que ce soit dans le fond et dans la forme..
Il y a seulement quelques indices permettant de douter, je n'ai pas su les relever. À vérifier quand même que c'en est bien une. Mais le fait qu'il appelle en numéro public et non privé, qu'il ne me donne pas son nom ni un moyen de les rappeler si jamais, et qu'il m'explique clairement ce pourquoi ils m'ont appelé (mis en cause, explication des faits, ...) me font douter effectivement.

C'était une voix jeune et posée, sûr de lui, avec le vocabulaire correspondant à celui d'un gendarme. C'est ça qui me fait aussi douter sur le fait que c'est une bel et bien une arnaque.

Posté le Le 25/01/2023 à 10:29
D'autres avis sur le fait que ce soit un faux gendarme ? Je ne peux appeler que cet après-midi, j'aimerais vos avis d'ici là

Posté le Le 25/01/2023 à 10:32
Avez-vous pensé aussi à la mauvaise blague d'un "proche" ?
Certains ont des passe-temps étonnants...

Posté le Le 25/01/2023 à 10:38
vous pouvez aussi tchater sur le site internet de la gendarmerie
je l'ai fait pour une aide financière/covid de l'Urssaf . c'était très bien fait: j'ai rempli toutes les demandes sur internet avant d'avoir un doute et de n'avoir rien envoyé...j'ai bien fait ;j'ai tchaté avec une gendarme qui au premier abord m'a dit qu'il ne semblait pas y avoir de risques d'arnaque tellement c'était bien fait ... tout copié sans fautes du tout sur l' Urssaf mais au moment de signer et d'envoyer absolument tous mes documents ce n'est pas envoyé à L'Urssaf mais à l'escroc .... ne me demandez pas comment mais c'est possible.... j'ai contacté de suite l' Urssaf qui m'a bien dit qu'il s'agissait d'une arnaque.....alors le langage ,les non-fautes de français , le sérieux...ce n'est pas une preuve...
par ailleurs vous pouvez avoir mille témoignages de gens qui vous disent que c'est une arnaque ou que ce n'est pas une arnaque, seule votre démarche auprès de la gendarmerie permettra de le savoir

Ajouter un message - répondre

PAGES : [ 1 ] [ 2 ]


pub devis