Abandon de poste de travail

> Travail > Contrat de travail

Posté le Le 22/02/2021 à 11:10
Victime d’un accident de travail, j’ai été arrêté en ATMP pendant 10 mois. Suite à cela l’employeur a fait du cafouillage pour la visite de reprise. Enfin de compte le médecin du travail avait statué sur une reprise avec non présentation à la clientèle et une revue à 6 mois c’est à dire en juillet. Le 04 juin 2020, l’employeur m’envoie une convocation pour une visite de reprise à 1/2 de la visite puis il l’annule. Entre temps je me suis mis en arrêt pour dépression. Le dernier arrêt a duré 8 mois. Je ne veux plus reprendre le travail avec cet employeur . Est ce que je peux abandonner le poste de travail sachant que le médecin qui m’a ausculté pour le dernier arrêt à émis un certificat de travail pour souffrance au travail.

Merci d’avance

Poser une question Ajouter un message - répondre
Posté le Le 22/02/2021 à 13:39
Bonjour
Pourquoi ne démissionnes vous pas ?

__________________________
Les bénévoles qui vous répondent n'ont que votre politesse comme remerciement...
Bien à vous.

Posté le Le 22/02/2021 à 23:53
Bonsoir Leonnidas,
D'abord vous devez savoir que la souffrance au travail est de plus en plus fréquente. Vous n'êtes donc ni une bête curieuse ni une exception.
Il faut considérer cela comme une maladie. Vous n'en êtes pas responsable et vous n'êtes coupable de rien. Mais il faut vous faire soigner, faire analyser le pourquoi. Il semble que vous ayez eu des contacts avec du public, comme par exemple dans un centre genre SOS où l'on reçoit des plaintes toute la journée. Il y a de quoi démolir des gens solides.
Si vous avez subi du harcèlement au travail, le coupable est votre patron, même s'il n'est pas la cause directe, et cela est du ressort d'un avocat. Sinon, en faisant analyser le pourquoi de votre souffrance, un médecin pourra vous orienter vers un travail qui ne serait pas stressant pour vous.
Il y a un certain nombre d'aides médicales ou sociales, de gens à qui vous pouvez parler et expliquer et qui sauront vous orienter. Vous pouvez commencer par votre médecin du travail, celui qui vous a fait le certificat ... Il vous dira qui joindre.
Le plus difficile dans les détresses de type psychologique, c'est que ça ne se voit pas comme un bouton sur le nez. Donc beaucoup de gens n'y comprennent rien et vous prennent pour un simulateur ou un flemmard. Cela s'arrange peu à peu ... mais ne vous laissez pas influencer par ces opinions non qualifiées.

Ajouter un message - répondre

PAGE : [ 1 ]